Bienvenue sur Hikikomori France

La quiétude d’internet ?

Internet est une clé de délivrance pour bon nombre de personne. En effet, c’est souvent l’un des dernier outil de retranchement pour bon nombre de jeune et de moins jeune, le dernier espoir qui nacquit dans la tête d’une personne, l’endroit géographique pour répondre à la violence du monde. « Eh oui, si le monde est violent, alors je m’enfouierai sur internet, et créerai mon monde à moi ! ». décision teinté de jolie, seulement cette fougue apparente peut vite se briser face à ce qu’est réellement internet.

internet , qu’est ce que c’est ? Chacun a sa propre définition bien sûr, et l’on ne cherche pas ici à comprendre internet sur sa forme, à savoir un outil qui connecte tout le monde. Non, la définition que je cherche à faire nécéssite une loupe. L’essence initial, le fond d’internet, qu’est ce que c’est ?
Internet ne serait, avec cette loupe, qu’une nouvelle sphère de regroupement, sphère qui est la fusion de différente sphère pré-existante, interne ou externe à nos vies dans l’IRL ( In real life )

Et là, vous vous dites,  » à tes souhaits ». Mais non, c’est facile. dans l’IRL , nous sommes confrontés à plusieurs sphères, que l’on a soit accepté, ou qui se sont soit placé sans notre acceptation . Ces sphères sont constitués de personnes, mais sont aussi des groupuscule dans lesquels ces personnes agissent. La sphère famillial, la sphère amicale, la sphère amoureuse, pour les groupes d’individu, et la sphère professionnel, la sphère des médias, la sphère gouvernante pour les structure dans lequel il y a des groupes qui agisent mais dont le pillier centrale n’est pas l’individu ni le groupe, mais la structure. souvent, les groupes d’individu sont interne à notre acceptation ( ami, amour [ sauf famille ]), dans le sens où c’est nous qui décidons, la plupart qui rentre ou sort de cette sphère, et dans le cas des sphères ayant comme pillier une structure, elles sont externe à notre acceptation, nous n’avont pas décidé d’avoir le pied dedans, et sommes le plus souvent obligé de supporté ces choses exterieur à nous et notre acceptation qui sont là contre notre gré, malgré qu’eux, ont un pouvoir sur nous. ( état, pays, gouvernement… ).

Et c’est donc là le loup dans l’histoire, toutes personnes qui s’attendraient à ce qu’internet soit un havre de paix se trompent, puisque Internet n’est que la croisé des chemins des anciens membres de toutes ces sphères, dans un nouveau continent que l’on appelle Internet.
Et si les sphères elle meme, prise une par une, peuvent être d’une violence inouïe, alors imaginez leur fusion en un même points ! La vision de l’havre de paix peut terriblement etre compromise. toutes ces sphères à l’unité peuvent être d’une violence inouïe, alors imaginez leur fusion !
Bien sûr, vous allez me dire, internet est anonyme, il n’y a donc pas de danger apparent ! Voguons sur cette mer, même violente, car nous sommes comme sur un bastion imprenable appellé pseudoyme, ici, rien ne nous arrivera ?!! C’est encore là une erreur de jugement, certe, notre identité réel peut être caché sur internet, les personnes, ainsi, ne pourront pas savoir qui vous êtes dans la vraie vie( normalement ) Mais votre identité intra-net, elle, est toujours accessible. Et l’égo humain, lui, ne fait très largement pas la différence entre identité réel ou virtuel, et prends tout dévolu de violence érigé contre son identité virtuel pour sa poire dans la vraie vie. L’anonimat de la personne, et la barrière virtuel, ne l’empêche pas d’être touché mentalement, et même manipulé, de sorte à le toucher physiquement. Bref, l’être peut encore subir de la violence qu’il cherchait jusqu’alors à éviter en allant se réfugier ici. Paradoxe s’il en est.
Bien sûr, les mêmes danger inhérent relatif aux différentes sphères IRL, on l’a vu sont également inhérente sur internet. Bien sûr, cette fusion a créer un filtrage des dangers et des violence, de par la distance physique entre les êtres, mais ce filtre, bien qu’ayant enlever les plus gros risque, a tout de meme laissé passé beaucoup de grain. Une machine à café bas de gamme.

L’on pourrait penser que le rôle même du gouvernement serait de nous protéger ? En réalité, non, on l’a vu très récemment, le gouvernement veut faire tout l’inverse, enlever la pseudonymisation ( et donc l’anonymisation ) sur internet, et donc réduire la barrière déjà fine entre les êtres et leur agresseur.
( reportage et vidéos sur l’anonymat. https://youtu.be/XnBaFoH7QRI ; https://youtu.be/v6oG1g9Obsw ; https://youtu.be/ONFCy2Bjd0I ; https://youtu.be/to8DdPrAOMw ; https://youtu.be/9Vg5qx0qzfk )
Alors, si la violence est toujours présente chez les gens qui constitue le corps d’internet, si le pseudonymat risque d’être supprimer et donc que les barrières, déjà fine, sont peut être voué à disparaître, l’on peut supposer que justement, des gens travail dans l’ombre pour empêcher que la violence des gens sur internet ne se confronte à nous, via de la modération. En réalité, la modération ne vient qu’après coup, elle vient supprimer la cause des dommages collatéraux, mais ne vient pas en régler le prolème dans les racines, et cela, c’est encore si modération il y a, ce qui n’est pas toujours le cas. En bref, le risque est toujours.
( âme sensible s’abstenir, reportage modérateur FB https://youtu.be/DnoH7nYkLZo )

De plus, la sphère des médias, qui a comme principale moyen de revenue, la peur, s’est maintenant développé sur le web, et est présent partout, réseaux sociaux, sites… ils ont compris la nécéssité, pour prospérer, de jouer sur la peur. C’est une réminescence chez presque tout les médias d’informations. Ils ne partagent en réalité que des informations à caractère négatif, car le stimuli de la peur, active une pulsion chez nous, soit de voyeurisme de la violence, soit de survit face à la violence par la peur. Cette omniprésence de la violence et de la peur, volontairement placé de manière prolifique sur le webn’arrange donc pas les choses.
https://youtu.be/q1NHwNeIoos
https://youtu.be/xIJqTGSdDKg

Une bonne idée serait, dans les écoles elles même, d’apprendre aux jeunes à être conscient des dangers d’internets, des dérives, des violences qui peuvent y être perpetré, et à apprendre également à les éviters, à diminuer le facteur des risques à leur maximum. Mais n’attendont rien de l’exterieur, après tout ces constats, il ne faut pas attendre qu’autrui transforme internet en petit Eden, car celui-ci est infiltré par des strates de gens qui, à la plus petite échelle de l’individu, rendent cet Eden impossible, vu que la violence des anciens groupes IRL n’est non annihiler, mais juste amoindries. Il aut donc restere vigilant, apprendre à observer, à analyser, comprendre où l’on se rend sur net, et avec qui l’ont discute, pour comprendre les les risques et les réduire.
Essayer d’évincer de notre vu le maximum de médias, pour fuire cette négativité, serait égaement une bonne idée.
Les causes initial de la migration sur internet, sont, pour bon nombre de ses utilisateurs, la violence de ce monde. Et pour faire face à cette violence, il faudrait donc évincer le néfastes de notre vue, faute de pouvoir le supprimer. En somme, de créer une petite bulle, une enceinte de protection, où la violence serait omise. Et l’élan primordial, à l’intérieur de cette bulle, serait… la sainte douceur. Douceur qui est le concept qui se rapproche le plus de l’exact opposé de la violence. cette bulle de douceur, qui servirai à la fois de protection et de soupape de décompression, serait donc l’objet de la quête finale, le but recherché, même inconscient, par beaucoup de personne en pénétrant dans les méandres d’internet. Créant ainsi l’extraction du cycle de la violence, et faisant s’évader les êtres dans une contrées merveilleuse et teinté de beaux. Et c’est peut être également votre démarche, vous, spectateur sémillant ? qui saurait le dire à part vous même ?

Auteur : Otetsu

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *